Un Assistant juridique, comme son appellation l’indique, travaille en rapport direct avec le monde du droit et de la loi.

Les tâches qui incombent à un Assistant juridique

Toutefois, il n’exerce pas au sein d’un tribunal ou d’une juridiction mais plutôt dans un cabinet de conseil, un cabinet de notaire, un cabinet d’avocat, chez un huissier ou encore au sein d’une équipe de juristes d’entreprises. Il a donc un employeur pour qui il travaille sous contrat, pour accomplir différentes tâches qui peuvent être plus ou moins importantes. En effet, selon les cas ou les dossiers confiés au cabinet pour lequel il travaille, son travail peut embrasser une large palette de responsabilités comme il peut être léger et moindre si l’affaire n’a pas une grande envergure. Les tâches qui lui incombent sont en fait en fonction de ses capacités, compétences et expériences dans le domaine du droit. Mais en général, il assume le rôle de secrétaire, ce qui explique pourquoi on l’appelle aussi Secrétaire juridique, ou parfois Collaborateur juridique ou même Conseiller juridique.

En quoi consistent les missions d’un Assistant juridique ?

Comme cela a été dit, il assure principalement une mission de secrétariat. Il seconde efficacement le juriste pour lequel il travaille, notamment en l’aidant à organiser son planning et les différentes démarches nécessaires au traitement des dossiers en cours. Un tel Secrétaire juridique joue le rôle d’un secrétaire classique en accueillant les clients, soit au téléphone soit physiquement. L’Assistant juridique note et gère les demandes de consultation, gère l’agenda de son employeur et informe celui-ci au fur et à mesure des rendez-vous, des reports de rendez-vous et de tous les renseignements utiles à la bonne marche du travail. Puis, il a comme responsabilités de saisir et de rédiger divers documents tels que des assignations ou des conclusions, de gérer le courrier et de toute la partie administrative, de classer les dossiers et de tenir à jour tout ce qui concerne la documentation. Il doit également s’occuper de la facturation, de la trésorerie et donc de la comptabilité. Quelquefois, il doit effectuer des investigations juridiques et chercher des pièces pour compléter ou préparer un dossier.

Quelles qualités faut-il pour devenir Assistant juridique ?

La qualité de base que l’on cherche pour un candidat au poste d’Assistant juridique, c’est d’être un bon secrétaire. Et étant donné qu’il est en relation constante avec les clients, il doit posséder un bon sens de l’accueil et de la communication et parfois, la maîtrise de l’anglais. Et bien sûr, il doit détenir de hautes capacités rédactionnelles car souvent les documents à rédiger ont un caractère officiel. Un employeur exigera donc de lui une très bonne vitesse de frappe, une maîtrise parfaite du français et de l’orthographe. Pour pouvoir planifier avec efficacité aussi bien son propre travail que celui du juriste pour lequel il travaille, il est indispensable qu’il ait de la rigueur, un sens professionnel irréprochable et un excellent sens de l’organisation. La maîtrise de la bureautique est aussi essentielle pour un bon Assistant juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *