Dans le domaine de l’aéronautique, le poste d’aviateur n’est pas le seul débouché qui fait rêver les jeunes. L’ingénieur en aéronautique est une qualification tout aussi intéressante pour ceux qui baignent déjà dans cet univers. Et pour cause, ses attributions se révèlent passionnantes et intrigantes. Si vous souhaitez devenir un ingénieur en aéronautique, voici ce que vous devez savoir.

Un métier qui demande de la polyvalence

Le côté plaisant du poste d’ingénieur en aéronautique se trouve forcément dans ses attributions multiples. À ce titre, ce professionnel doit posséder bon nombre de connaissances techniques. En outre, la pratique d’une langue étrangère, en particulier l’anglais, est également requise pour pouvoir devenir ingénieur en aéronautique. Et cela, parce que de nombreuses fiches techniques et termes techniques sont en anglais. Par ailleurs, l’ensemble des qualifications demandé à ce type d’ingénieur en fait un technicien particulièrement polyvalent. Mises à part ces connaissances, l’ingénieur en aéronautique doit être autonome et critique. Son sens de l’initiative lui permettra de diriger d’une main de maître des projets en aéronautique variés et une équipe de techniciens spécialisés. Sa bonne capacité de synthèse lui sera également nécessaire dans le cadre de l’application de ce métier.

Les formations à suivre pour devenir ingénieur en aéronautique

Les jeunes qui aspirent à devenir ingénieur en aéronautique doivent suivre un cycle ingénieux d’au moins 3 années et obtenir un diplôme d’ingénieur en aéronautique. Dans le cadre de leur cursus universitaire, les étudiants apprennent la mécanique, l’ingénierie, les sciences appliquées et la technologie. Ils appuient généralement leurs connaissances techniques par l’initiation aux langues étrangères, aux sciences sociales et économiques et à la communication. En outre, afin de conforter les connaissances et les qualités des futurs ingénieurs en aéronautique, des stages doivent composer leur parcours universitaire. Certaines écoles autorisent les stages à l’étranger pour ceux qui ont du mal à en trouver sur le territoire français ou qui veulent tester leurs connaissances ailleurs qu’en France. Cela permet aussi de s’imprégner d’une langue étrangère et de pouvoir la maîtriser durant le stage. Pour pouvoir s’inscrire au sein d’une école d’ingénieur, les jeunes bacheliers doivent passer un concours polytechnique. La préparation au concours s’avère de ce fait indispensable compte tenu des nombreuses compétences techniques requises pour étudier l’aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *